14 juin 2010

Journée amorphe.

Ça fait maintenant presqu'une semaine que je ne travaille pas. Pas que ça me manque, loin de là. Mais, en ce lundi, tout le monde est occupé et moi je me sens inutile. Je m'occupe et mon mal de tête persistant me fait ramper. J'ai passé la journée couchée dans mon lit ou devant mon ordi, à écouter des films, série télé ou à lire mon livre du moment, Youth in Revolt. Je n'ai aucune activité particulière à l'horaire pour les deux prochaines semaines et là je me rends compte qu'au moins, depuis la fin du cégep, j'étais quand même pas pire occupée. Assez pour me changer les idées mais aussi avoir ben du fun. C'est quand même bizarre que ça soit dans les tout derniers mois de ces deux années de cégep qu'on se soit rapprochés pour de vrai. Dommage. Je suis certaine qu'on a passé à côté de quelque chose. Mais bon, c'est dit, it's done, on ne reviendras plus là-dessus.

Ça fait au moins deux jours que j'ai un mal de tête qui part et reviens constamment. J'ai été troublée de revoir mon frère vendredi passé. Ça faisait longtemps. Et puis ça risque d'être toujours comme ça à l'avenir. Il a sa vie à Montréal. Montréal. Ville troublante. Elle me fait peur. Et pourtant, tout ce que je souhaiterais avoir à porter de main y est. Mais je pense que c'est définitivement trop grand pour moi... Ou peut-être trop hostile, dans ma perception personnelle. J'ai l'impression d'être déconnectée de la vie qui me fascine, de l'art et des artistes du quotidien alors que mon petit frère, celui avec qui j'ai grandi en plein Trois-Rivières calme, lui il est là. Live. Il a monté d'une coche et moi je suis restée au même niveau. J'en connais des choses. Oh oui, pas mal... Mais je ne les ai pas vécues.


Fond__cran_15

J'aime la nouvelle option de Google

Fond_Google

Posté par Saraquatique à 11:53 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Journée amorphe.

Nouveau commentaire